Survival plan for unstable world.

Survival plan for unstable world.
Published 03-11-2024

I was talking with a loved one on the phone recently and the loved one was wondering what direction the world was heading in. It’s true that he can sometimes seem crazy and uncertain. It may seem like it's going too fast.

If you've known me for a while, you know that I'm an optimistic person.

What I answered on the phone was that there were two ways to not be worried about the direction the world and the economy were taking. These 2 ways allow you to get through the worst as calmly as possible.

1. Have skills

Anyone who has “highly valuable” skills has no reason to be worried. The best doctor, lawyer, or engineer in your town has little to worry about, no matter the state of the economy. It's the same for you if you have skills that people need (no matter the state of the economy). Serving coffee in a bar is unfortunately not a skill that makes a difference, everyone can do it. Scanning items at the supermarket checkout is the same. I'm talking about skills that will always put food on the table, no matter what's going on outside.

Knowing how to sell (buying less expensively to sell more expensively), mastering some of the law, being good at marketing (putting yourself forward, storytelling, being able to sell ice cream to a penguin, etc.), negotiation , … are skills that not everyone has and they are what ensure you do not lack anything when nothing is going well in the world we know today.

2. Own assets

I also told this relative that those who have assets capable of generating cash flow will be little worried by a crisis and that is also the point of investing: we seek to win when everything is going well but also to don't lose when everything goes wrong.

This relative said to me: “yes but what if the tenants no longer pay”?

Again, the idea of 95% or even 50% of your tenants no longer being able to pay you is one that is unlikely to happen if you have done your job correctly. And especially in a country like France where aid falls all the time from all sides, you just have to hold out your hands.

The objection of unpaid debts has always systematically remained a fear in France, whether in times of crisis or not. You only need to look at the figures to see that this risk is over-hyped in relation to reality...

The same goes for your dividends from listed companies, not all companies will remove them. On the contrary, companies will increase them (this is what happened to me during the health crisis with only 2 companies out of 21 which reduced the dividend). The idea to remember is that holding equity (real estate, listed or unlisted company shares) producing cash is the best way to protect yourself.

On the other hand, there are ways to do it to avoid having your tap water cut off as mentioned above with tenants who no longer pay or dividends canceled.

This is not going to please everyone and those who are suffering at the moment. But how can I be able to still continue to increase my income when the economy seems uncertain?

The answer lies in the sum of the two previous points.

Raphaël Carteni

Online training

 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Plan de survie pour monde instable.
 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je discutais récemment avec un proche au téléphone et ce proche se demandait dans quelle direction se dirigeait le monde.
C’est vrai qu’il peut paraître parfois fou, incertain. Il peut sembler aller trop vite. Si vous me connaissez depuis un moment, vous savez que je suis quelqu’un d’optimiste. Ce que j’ai répondu au téléphone, c’est qu’il y avait 2 façons de ne pas être inquiété de la direction que prend le monde et l’économie. Ces 2 façons permettent de traverser le pire de façon la plus calme possible.

1. Détenir des compétences

Celui qui a des compétences « highly valuable » (à forte valeur ajoutée) n’a aucune raison d’être inquiété. Le meilleur médecin, avocat ou ingénieur de votre ville n’a que peu de soucis à se faire, peu importe l'état de l'économie. C’est pareil pour vous si vous avez des compétences dont les gens ont besoin (peu importe l'état de l'économie). Servir un café dans un bar n’est malheureusement pas une compétence qui fait la différence, tout le monde peut le faire. Scanner des articles à la caisse d’un supermarché, c’est pareil.

Je parle de compétences qui vont permettront de toujours mettre à manger sur la table, peu importe ce qu'il se passe dehors.
Savoir vendre (acheter moins cher pour vendre plus cher), maîtriser une partie du droit, être bon en marketing (se mettre en avant, faire du storytelling, être capable de vendre de la glace à un pingouin, ...), la négociation, … sont des compétences que tout le monde n’a pas et ce sont elles qui vous assurent de ne manquer de rien quand rien ne va dans le monde que l'on connaît aujourd'hui.

2. Détenir des actifs

Je disais à ce proche également que ceux qui ont des actifs capables de lui générer du cashflow ne seront que peu inquiétés par une crise et c’est également là l’intérêt d’investir : on cherche à gagner quand tout va bien mais aussi à ne pas perdre quand tout va mal. Ce proche me disait : « oui mais si les locataires ne paient plus » ?

Encore une fois, l'idée que 95% ou même 50% de vos locataires ne soient plus en mesure de vous payer est une idée qui a peu de chances d'arriver si vous avez fait votre travail correctement. Et surtout dans un pays comme la France où des aides tombent tout le temps de tous les côtés, il suffit de tendre les mains.

L'objection des impayés reste systématiquement une peur depuis toujours en France, que ce soit en période de crise ou non. Il suffit de regarder les chiffres pour constater qu'on sur-médiatise ce risque par rapport à la réalité...
C’est la même chose pour vos dividendes provenant d’entreprises cotées, toutes les entreprises ne les supprimeront pas. Au contraire, des entreprises les augmenteront (c'est ce qui m'est arrivé pendant la crise sanitaire avec seulement 2 entreprises sur 21 qui ont réduit le dividende).

L’idée à retenir, c’est que détenir de l’equity (immobilier, parts d’entreprise cotées ou non) produisant de la trésorerie est la meilleure des façons de se protéger.

Par contre, il y a des façons de le faire pour éviter de se faire couper l'eau du robinet comme évoqué ci-dessus avec des locataires qui ne paient plus ou des dividendes supprimés. Cela ne va pas plaire à tout le monde ainsi qu’à ceux qui souffrent en ce moment. Mais comment puis-je être en mesure de toujours continuer à augmenter mes revenus alors que l’économie semble incertaine ? La réponse se trouve dans la somme des deux points précédents.

Raphaël Carteni

Formation en ligne


Recent Posts...
SOTAM
Leasedadspace
How to choose an SCPI ?
Increase your financial IQ (book)
Program Overview: Infinitytrafficboost

Copyright 2024 - JAM Marketing Inc - All rights reserved